Quelques pensées de Carême ; La tyrannie de ce qui est commode

La tyrannie de ce qui est commode

Ce qui est commode, est certainement la force la plus sous-estimée et la moins comprise du monde actuel. En tant que base des décisions humaines, ce qui est commode ne provoque pas le frisson illicite des désirs sexuels inconscients de Freud et n’a pas l'élégance mathématique des motivations de l'économiste. Ce qui est commode est ennuyeux. Mais ennuyeux n'est pas la même chose que banal.

Dans les pays développés du XXIe siècle, ce qui est commode, c'est ce qui est le plus efficace et plus facile pour accomplir des tâches personnelles. C’est peut-être ce qui façonne avec le plus de force et de puissante nos vies individuelles et nos économies. C’est particulièrement vrai en Amérique où, malgré tous les hommages à la liberté et à l'individualité, on se demande parfois si ce qui est commode n’est pas en réalité la valeur suprême.

Comme Evan Williams, co-fondateur de Twitter, l'a récemment dit, «Ce qui est commode décide de tout." Ce qui est commode semble prendre nos décisions à notre place, prenant la place de ce que nous aimons imaginer être nos véritables préférences. (Je préfère un vrai café filtre, mais un paquet de café instantané, c’est tellement pratique, tellement plus commode, que je ne fais presque jamais ce que je "préfère".) C’est mieux parce que c’est facile, parce que c’est le plus facile.

Ce qui est commode a la capacité de rendre d'autres options impensables. Une fois que vous avez utilisé une machine à laver le linge, le lavage des vêtements à la main semble irrationnel, même si cela peut être moins cher. Après avoir expérimenté la télévision en streaming, attendre de voir un spectacle à une heure prescrite semble stupide, ça manque même un peu d’élégance. Pour résister à ce qui est commode - ne pas posséder un téléphone portable, ne pas utiliser Google - requiert un type particulier de volonté qui est souvent pris pour de l'excentricité, voire du fanatisme.

En dépit de toute son influence sur les décisions individuelles, le plus grand pouvoir de ce qui est commode vient de décisions prises globalement. Il influence et structure beaucoup l'économie moderne, tout particulièrement les industries liées à la technologie, où ce qui est commode est une bataille pour dominer l'industrie.

Tim Wu est professeur de droit à Columbia, auteur de "The Attention Merchants: The Epic Struggle to Get Inside Our Heads" et un écrivain engagé.

Tim Wu FEB. 16, 2018 

Subject: NYTimes: The Tyranny of Convenience

https://www.nytimes.com/2018/02/16/opinion/sunday/tyranny-convenience.html?smprod=nytcore-ipad&smid=nytcore-ipad-share

 

Tags: